L’épisode du jour est consacré à une forme de criminalité bien particulière. Il s’agit des faits où l’auteur de l’acte, soit parce qu’il se sent en pleine confiance, soit parce qu’il estime qu’il s’agit d’une stratégie efficace pour ne pas être attrapé, apparaît dans les médias pour dénoncer l’acte, lancer des appels à témoins, voir, on le verra, critiquer la ou les victimes.

La révélation criminelle devient alors un énorme choc pour les proches, de l’auteur et de la victime, mais également pour l’opinion publique. Défendre le criminel devient alors, pour l’avocat, une course d’obstacles très compliquée à négocier. 

Récemment, c’est bien entendu le dossier de Jonathann Daval qui a défrayé la chronique. Jonathan Daval qui a avoué avoir tué son épouse Alexia, alors qu’il avait « joué » le mari éploré devant les médias lors de sa disparition, et devant ses proches lorsque le corps fut finalement retrouvé. L’instruction étant toujours en cours au jour de publication du podcast, nous avons décidé de ne pas évoquer plus en avant cette affaire ici.

Les 3 affaires dont nous allons parler aujourd’hui, bien qu’elles soient assez connues, sont tellement exceptionnelles qu’elles auraient mérité à elles seules des épisodes uniques. Bienvenu donc dans L’affaire est dans le sac, quand le criminel ajoute à la barbarie de son acte l’horreur de la provocation.

Faites Entrer l’Accusé – l’affaire « Patrick Henry »

Articles de presses et comptes rendus d’audience des 3 affaires

Nathalie Truche – « L’étrange affaire Flactif »

Générique – Debut by Hide

Suspense Life – Freeright music

Waypoint D – Freeright music

Eagle of Death Metal – Kiss the Devil (extraits)

2019-10-18T17:29:44+01:00